Extrait de janvier 2005
DES GENS DICI ! Roxanne et Olivier Vyncke-Raiwet Alison et Chloé
                             Rue du Chiroux 3A, Thisnes

Attention, gauloise Mirianne, voici un nouvel arrivage de romains tout frais! Il s'agit de Roxane, Olivier, Alison, Chloé et... le petit zoo. Mais, ces Bruxellois-là, après quelques mois de Thisnes, sont déjà si profondément dîci que ça questionne. Il faut dire que la rue du Chiroux a une vie particulière: un comité de quartier, des gens qui vous accueillent, vous intègrent tout de suite. Ce qui fait qu'en arrivant dans leur maison neuve, les « Vyncke Raiwet » connaissaient déjà toute la rue. Il semblerait que la technique soit payante et à méditer pour certains bouts de notre village un peu « gelés ».
Les jeunes gens ont passé toute leur vie à Bruxelles. Dernièrement, ils vivaient à Schaerbeek, près de la gare. « Les avions me prenaient les nerfs » dira Olivier. Bien sûr, ils pouvaient se rendre au travail à pieds. Cependant, ils considèrent que le trajet leur fait une coupure, les décompressent
Dans leur jeunesse, ils ont fait partie de mouvements de jeunesse: scouts, guides; ils ont même été chefs.
A 17 ans, ils se rencontrent lors d'un anniversaire, chez une amie commune. Alison arrivera un peu vite, Olivier est toujours aux études. Alors, ils s'installent avec les moyens du bord!' Deux ans et demi après, ils ont Chloé. Ensuite, le 31 décembre 2001, ils se marient (mieux vaut tard..,) Et, en, 2004, ils achètent leur maison. Si ce n'est dans l'ordre conventionnel, la boucle est quand même bouclée.
Roxane travaille en milieu pharmaceutique, à la production. Olivier est, malheureusement sans emploi depuis un mois. Sa formation étant professeur d'éducation physique.
Quand je leur demande s'ils sont dérangés par la Saint-Martin ou le Patria, « juillet en fête» paraît plutôt les amuser; Quant à leur tout proche voisin: « Ce n'est pas souvent. Parfois, on entend même rien. Un soir de barbecue, on a réussi à faire plus de bruit qu'eux »
Alison a 8 ans; Chloé 5 ½. Elles sont toutes deux en troisième à Thisnes. leurs parents pensent que l'école du village est un facteur dintégration important, tant pour eux que pour les filles. Celles-ci ont déjà plein de copines.
Ces gens qui n'avaient jamais vécu à la campagne, sont frappés par des banalités à nos yeux. telles que: s'arrêter pour parler dans la rue, dans les magasins. Ne pas avoir à payer au « dîner tartines». Avoir de la place aux stages de la commune. Ils sont épatés aussi par la quantité d'activités offertes par Hannut et les environs.
Moi. ce qui m'étonne chez eux : c'est le chien: « Jack Russel » bien élevé !!! C'est « Junior», dressé par Olivier. Si le chat s'appelle « Tinou », c'est parce qu'Alison l'a baptisé alors qU'elle ne connaissait que ce mot-là. le cobaye, C'est «Hermione », votre culture vous mènera de Chloé à Harry Potter. Après tout, il nya pas que la « Star ac. »
Toute la famille aime par dessus tout les vacances. Les voyages à l'étranger, à l'hôtel. Les enfants, dans la foulée de leurs parents, vont au patro. Roxane et Olivier vont devenir « accros »au jardinage et au bricolage. Ils n'ont encore acheté que la documentation... A revoir
Leur mot de la fin sera: « Nous aimons beaucoup vivre à Thisnes ! »  . Mais, était-il besoin de le dire! ! !

M. Heusicom.