Thisnes - Eglise Saint-Martin 
Voir aussi article paru dans "Vers l'Avenir" le 24 février, 2000

La paroisse de Thisnes appartenait primitivement au diocèse de Liège. Rattachée au diocèse de Namur en 1559, lors de la création des nouveaux diocèses, elle fut rendue à Liège par le Concordat.
La tour carrée qui précède l’édifice fut construite vers le début du XIIIme siècle en moellons de grès, sur un soubassement de silex. De nombreuses réparations en calcaire ou en briques marquent la maçonnerie. Fermée à l’origine, car elle servait de refuge aux habitants en cas de danger, la tour fut percée en 1826 par un portail d’entrée néo-classique. La tourelle d’escalier qui flanque la tour. d'un diamètre peu courant, date des XIIIme-XIVme siècles. admirons la superbe flèche qui signale l’édifice de très loin.

Les trois nefs de quatre travées et le chœur fermé par une abside furent reconstruits en 1768—1769 par Mormal, chef de chantier du célèbre architecte Laurent Benoît Dewez. Le style en est néo-classique

L’intérieur, rythmé par de belles colonnes toscanes marbrées est remarquable par ses proportions très élégantes.

MOBILIER

Datant pour la plupart du dernier tiers du XVIII me siècle. Il forme avec l'architecture un ensemble très homogène.

—les autels (fin XVIIIme)
—la chaire de vérité (1777—1778 et les lambris du chœur (1786— 1787) par le menuisier Joseph Preud'homme, de Hannut;
—le confessionnal de style Louis XV. daté 1755;
—les fonts baptismaux ornés de figures humaines datés 1626
—le jubé (fin XVlll s.) et sa belle balustrade.

SCULPTURES

Plusieurs statues de bois polychrome ornent l’intérieur de l’église

—Christ en croix (XVI— s.). gothique.
—Saint Martin partageant son manteau (XVI s.).
—Saint Antoine de Padoue (milieu du XVII s.).
—Saint Martin de Tours (milieu du XVIII s.).
—Saint Hubert (début du XIX s.).

CLOCHES

--Cinq cloches datant de 1710 à 1952

ORGUES

--Orgues et buffet par V. Adam van Dinter de Maastrik, d'après plans de Clerinx, de St. Trond.1862    Restaurées par De Volder Frères, de Bruxelles en 1899 et par L'atelier de la Manufacture d'orgues Thomas à Ster-Francorchamps en 1999.   L'instrument possède un seul clavier manuel et un pédalier à tirasse.   Les jeux suivants sont disponibles - Fourniture, Clairon haut, Clairon bas, Trompette haute, Trompette basse, Doublette, Flute 4', 3ce haute, Prestant 4', Bourdon 8', Salicional 8', Viola 8', Bourdon 16', Montre 8', 5te haute, 5te basse.